Praticienne de la diversité et de l’inclusion de l’année 2019, l'Ouest canadien : Dre Valerie Pruegger

Publié dans : Blog
Posté sur : 5 septembre 2019

MacKenzie Pudwell

« Ne supposons-nous pas que les choses se produisent naturellement? »

Dre Pruegger a mis le doigt sur le problème : on présume aujourd’hui que le travail du secteur de la diversité et de l’inclusion se fait naturellement au Canada. Toutefois, comme Dre Pruegger s’y connaît bien, la diversité, l’équité et l’inclusion en milieu de travail nécessitent du temps, des ressources et des efforts, comme toutes les fonctions professionnelles. Notre population est diversifiée, cela va de soi, mais il est essentiel de créer un environnement sécuritaire, inclusif et accueillant.

Le Centre canadien pour la diversité et l’inclusion (CCDI) est fier d’accorder le titre de praticienne de la diversité et de l’inclusion de l’année 2019, région Ouest (Ouest canadien), à Dre Valerie Pruegger. À titre de première directrice du bureau de la diversité, de l’équité et de la divulgation protégée (ODEPD), Dre Pruegger a aidé l’Université de Calgary à établir des mesures importantes pour créer une collectivité encore plus diversifiée et inclusive. L’intérêt de Dre Pruegger pour ce travail s’est manifesté pendant sa jeunesse, lors de sa participation aux mouvements pour les droits civils, à l’échelle de l’Amérique du Nord. Après avoir passé du temps sur le marché du travail, elle est retournée aux études à la recherche d’une formation pratique. Toutefois, elle trouvait que les théories enseignées n’étaient pas toujours intégrées ou adaptées à son secteur. Cet écart a amené Dre Pruegger à rechercher une formation dans le domaine de la psychologie interculturelle et organisationnelle. Elle a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise de l’Université de Calgary avant d’obtenir son doctorat de l’Université Queen’s.

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi le travail dans le secteur de la diversité et de l’inclusion était important, elle a répondu ceci :

« Chaque personne est unique et importante à sa manière. Je ne crois pas qu’il existe une hiérarchie ni une échelle de valeurs des gens. Chaque personne possède des compétences précieuses qui lui sont propres et qu’il vaut la peine d’exploiter. »

Les initiatives de Dre Pruegger, comme les Journées de la diversité, les prix pour la diversité et les plans stratégiques d’établissements, initiatives menées à l’échelle du campus, sont importantes pour le développement de l’Université en tant qu’employeur souscrivant à l’égalité d’emploi. La docteure croit que chacun mérite d’être respecté et accepté dans sa collectivité. Son enthousiasme au travail provient de sa passion pour les environnements exempts d’obstacles et de discrimination. Elle le manifeste en intégrant des objectifs à l’échelle des établissements et en développant des stratégies de communication inclusives axées sur les responsabilités à long terme pour son bureau. L’ODEPD est une ressource centralisée liée au travail en diversité et en inclusion sur le campus. Elle constitue une plateforme sécuritaire pour les personnes à la recherche de renseignements et de conseils en matière de diversité et d’inclusion.

D’après Dre Pruegger, l’autonomie et la responsabilisation sont des fondements essentiels de la réussite de toute initiative liée à la diversité et à l’inclusion. C’est en étant autonome que l’on peut remettre en question les systèmes, les politiques et les pratiques, et même les personnes n’ayant pas peur des représailles, et apporter des changements positifs. Cette autonomie entraîne un besoin de responsabilisation. Dans le cadre de ses initiatives, Dre Pruegger se consacre au développement de processus, d’instruments d’évaluations et de boucles de commentaires pour répondre aux besoins des intervenants.

Lorsqu’on lui demande de faire part de ses réflexions finales à ses lecteurs qui développent leurs propres initiatives de diversité et d’inclusion, Dre Pruegger affirme : « Vous ne vous attribuez pas vous-même le titre d’allié, vous devez le mériter. Vous l’obtenez en vous présentant, en respectant les collectivités dans lesquelles vous intervenez, en posant les questions ardues et en collaborant à créer un environnement et des ressources appropriés pour ces collectivités. Ces dernières vous accordent le titre d’allié lorsque vous avez su vous montrer avide de connaissances, prêt à retrousser les manches et humble, en n’ayant jamais supposé que vous compreniez leur expérience. Ne sous-estimez jamais l’importance et l’honneur de ce titre. »

Valerie Pruegger a quitté ce poste en juillet 2019, mais elle continue d’apporter des changements dans la formation et les systèmes du secteur de la diversité et de l’inclusion par l’entremise de sa société de conseil, Intercultural Interactions Inc.

Balises de blog Centre canadien pour la diversité et l'inclusion Prix de la réussite 2019 Prix de la réussite diversitéCDN CCDI

Messages récents

Contributrice communautaire de l'année 2019, l'Ouest canadien : Elise Ahenkorah

Praticienne de la diversité et de l’inclusion de l’année 2019, l'Ouest canadien : Dre Valerie Pruegger

Praticienne de la diversité et de l’inclusion de l’année 2019, région de l’Est : Zoya Zayler

Initiative de l’employeur de l’année de 2019 de l'Ouest canadien : Tolko Industries – Impact du leadership pour les femmes

Le CCDI annonce les lauréates et les lauréats des Prix de la réussite de 2019

Le CCDI demande à Statistique Canada d'inclure les personnes LGBTQ2+ dans le recensement

L’avenir de la diversité et de l’inclusion

Qu’y a-t-il dans un nom?