Webinaire du CCDI : La mobilisation des syndicats

Type d'événement : Webinaire
Commence à 21 mars 2019 13h00 Heure de l’Est
Finitions à 21 mars 2019 14h00 Heure de l’Est

Public / Niveau : Grand public, professionel(le)s des RH et de la DI, champion(ne)s de la diversité 2.0-3.0

Accueilli par : Elisabeth Cooke

Les syndicats sont très importants dans certains milieux de travail. Ils créent des « milieux sécuritaires » pour leurs membres depuis longtemps. Toutefois, ils peuvent souvent faire obstacle à l’avancement des activités de diversité et d’inclusion s’ils ne sont pas mobilisés de façon constructive. Dans ce webinaire, nous explorerons les pratiques prometteuses pour mobiliser les syndicats en matière de diversité et d’inclusion dans le but d’en faire des participants actifs.

 


Avis de non-responsabilité concernant nos webinaires : Le contenu présenté reflète les connaissances et l’expérience du CCDI, mais ne constitue pas une approche qui peut être appliquée de manière égale à tous les organismes. L’information contenue dans ces webinaires et les documents connexes ne constitue pas une prestation de services juridiques, de consultation ou de tout autres services/conseils professionnels de quelque nature que ce soit. Le CCDI ne peut être tenu responsable de tout réclamation, perte ou dommage de toute nature découlant de ou liés de quelque façon que ce soit à l’information fournie dans ces webinaires. 

Pour les Spécialistes en inclusion agréé Canada (SIACMC), cet événement donne droit à un crédit de développement professionnel continu. Veuillez contacter [email protected] pour en savoir plus.

Pour les membres des barreaux de l’Alberta, du Manitoba, de la Nouvelle-Écosse, du Nunavut, de la Terre-Neuve-et-Labrador, et du Yukon : ce programme peut être admissible à recevoir un crédit dans le domaine de la gestion de la pratique, dans le cadre de la formation professionnelle continue qui est obligatoire tous les ans, comme exigé par votre Barreau. Pour en savoir plus, cliquez sur le lien pour votre province ci-dessus ou contactez votre barreau local.